Ou les petits papiers de France


===>Nouveau (Cliquez ici)<===

Faire sa généalogie

. Débuter en généalogie

. Blocages/Déblocages...

. Recherches mormons

. Internet & Généalogie

. Publier sa généalogie

. Les calendriers

. Les numérotations

. Abréviations & sigles

. Dénominations anciennes

. Actes : termes et expressions

. Organiser une cousinade


Archives

. Archives numérisées (AD)

. Conseils archives (AD)

. Caran (Archives Nationales)

. Actes notariés

. Maison/cadastre

. Militaires (Shat)

. Matricules militaires

. Archives scolaires


État civil & famille

. Formulaire demande

. Historique identité

. Naturalisations

. Enfant naturel

. Déclaration de grossesse

. Enfants abandonnés

. Livret de famille

. Mariage

. Sommations respectueuses

. Actes de Notoriété

. Empêchements/Dispenses

. Bans-Publication/Dispense

. Fulmination & Insinuation

. Divorce

. Liens de parenté

. Recensements & Élections

. Évènements/Décès en Mer


Géographie

. Cartes de Cassini

. Départements de l'empire


Régions/Traduction

. Recherches en Alsace

. Optants Alsace-Moselle

. Les «Malgré-nous»

. Calendrier Alsacien

. Trad. Allemand «Gothique»

. Latin & Généalogie

. Recherches Dom-Tom

. Affranchis. métissages


Étranger

. Allemand & Généalogie

. Recherches en Allemagne

. Recherches en Egypte

. Ellis Island émigration US

. Formulaires pour l'Italie


Religion

. Information protestants

. Baptême, Parrain, Marraine

. L'Ondoiement


Divers

. Quel logiciel choisir

. Dater une photo

. Compression de fichiers


Contact

. Courriers & Suggestions


Voir nos autres sites d'entraide
( Environ 1 million de visiteurs par an
consultent nos sites - Merci à eux ! )


©2003 France APPRILL & Serge BUSIAU
B Fichet depuis le 4 avril 2014
Déclaration CNIL no 1004871

Hébergement PhpNet 


Registre matricule militaire



Selon les époque le service militaire et le mode de recrutement ont varié (ex. tirage au sort jusqu’en 1905, possibilité d'avoir un remplaçant qu'on paie, appel obligatoire...)


Vos ancêtres hommes vont prendre de l’épaisseur tout à coup et avoir une vraie présence à travers tous les renseignements qui figurent dans les tableaux de recrutements, puis les registres matricules, parfois on peut également retrouver dans les papiers de famille les "congés de libération" qui comportent ces mentions également.


A la mairie consultez la série H pour les listes de recensement militaires. Cela ne donne pas autant d’informations qu’aux AD mais reste intéressants.


Les « états de service » dans lesquels sont consignés les livrets matricules de tous les soldats et sous officiers nés entre 1847 et 1906 sont aux AD série R.


En plus de l'état civil du soldat figure sa description physique avec toutes les particularités : taille, couleur des yeux et des cheveux, forme du visage, de la bouche...


Les conscrits ont été recensés à l'adresse de leur domicile lorsqu'ils avaient vingt ans ou sur leur lieu de naissance, en fait là où ils étaient inscrits de leur initiative ou d’autorité.


Le registre-matricule des états de services est tenu par canton ou par arrondissement et par classe de recrutement. Sur ce registre figurent les états de services des conscrits. Ce registre-matricule du canton, est ensuite déposé aux A.D. sans que les états de services individuels soient répartis dans les A.D. suivant leur lieu de naissance. Pour le localiser il faut vérifier où se situe le lieu de recrutement concernant la commune Les limites administratives militaires ne recoupent pas toujours les limites administratives civiles et politique. Il peut se faire que des localités dépendent de l’une et de l’autre.


Les registres matricules sont versés aux AD, 72 ans après l'appel de la classe.


L'autorisation d'accès aux dossiers n'est possible qu'à partir de 120 ans en comptant depuis la date de naissance de l'intéressé, 150 ans si le dossier comporte des renseignements médicaux. Exception : ils peuvent être communiqués aux descendants directs, qui doivent remplir un simple formulaire de demande pour recevoir une reproduction de la page concernée.


Voir l’autre fiche militaire de geneafrance pour les recherches aux SHAT (sous-officiers et officiers) et aux archives nationales : « le CARAN »


Les fiches matriculaires des conscrits recensés en Algérie avant 1913 se trouvent au Centre des archives d'Outre-Mer (CAOM) - 29 chemin du Moulin Detesta - 13090 Aix-en-Provence. Les règles de communicabilité sont les mêmes que dans les dépôts militaires, mais les dérogations sont accordées plus libéralement et immédiatement. La plupart des dépôts d'archives départementales acceptent de répondre aux demandes par correspondance. Il peut toutefois arriver que l'état des registres en interdise la photocopie, on vous demande alors de venir le copier.

Voir un exemple de fiche matricule, de livret militaire et de titre de libération :
http://www.association14-18.org/references/genealogie/matricule_cont.htm


Les renseignements qui suivent sur les JMO ne concernent que le SHAT :


Les régiments identifiés, les dates connues, il suffit alors de consulter dans le journal des marches et opérations (JMO) les cahiers qui se rapportent à la période. On fait de même avec le journal de bord des navires. La quasi-totalité des JMO sont conservés au SHAT, ceux de presque tous les régiments d'infanterie étant microfilmés. Les JMO originaux sur papier ne sont pas photocopiables. Les microfilms sont reproductibles quand le lecteur-reproducteur fonctionne. Les microfilms peuvent aussi être dupliqués, par bobine entière ou en partie, après acceptation et paiement d'un devis établi par le SHAT.


Il n'y a que de très rares informations à caractère individuel sur les sous-officiers et soldats. Cependant, connaissant les dates d'affectation du militaire qui vous intéresse, la lecture du JMO sur la période considérée restitue parfaitement son cadre de vie. A fortiori, les circonstances de sa mort peuvent apparaître clairement.


Obligation de demande d'autorisation de mariage pour les militaires et les gendarmes :


Sous l'ancien régime au 18ème "Les officiers ne pouvaient se marier sans autorisation du Roi et ne pouvaient habiter à crédit chez un cabaretier !"


La question de l'autorisation de mariage avait été instaurée après la révolution par le décret du 16 juin 1808 revu plus tard.


L'article 14 de la loi n° 72-662 du 13 juillet 1972 modifiée, portant statut général des militaires, pose que, sauf exception, les militaires peuvent contracter librement mariage. Les seules exceptions pour lesquelles l'autorisation du ministre est nécessaire concernent les militaires désirant épouser une personne n'ayant pas la nationalité française et les militaires servant à titre étranger. Vous trouverez l'historique de cette obligation qui concernait les militaires et les gendarmes. "- les militaires de carrière et de la Légion étrangère doivent présenter une autorisation du ministère de la Défense lorsque le futur conjoint est de nationalité étrangère... "


Mentions concernant le degré d'instruction des soldats :

Degré 0 : ne sait ni lire ni écrire

Degré 1 : sait lire seulement

Degré 2 : sait lire et écrire

Degré 3 : possède une instruction primaire plus développée

Degré 4 : a obtenu le brevet de l'enseignement primaire

Degré 5 : bachelier, licencié, etc. (avec indication de diplôme)

Degré X : dont on n'a pas pu vérifier l'instruction



Références :


La Faq du ministère de la défense comportant des informations et de nombreuses adresses :
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/html/popup_faq.htm

Circulaire des Archives de France du 23 juin 1995 portant sur la simplification des procédures de dérogation pour la communication des registres de recrutement militaire aux Archives départementales :
http://membres.lycos.fr/numa/recrutmil.html
http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/fr/circAD/DAFad95-3153.html

Archimili s'efforce de répondre aux demandes de chercheurs non familiers des archives militaires. Vous y trouverez de vrais spécialistes des archives militaires et autres ressources dans ce domaine. Ce site est assorti d'un forum.
http://www.archimili.com/

Recherches pour la gendarmerie
http://www.servicehistorique.gendarmerie.defense.gouv.fr/histoire/genealogie/ancetre.htm

Genemil : Groupe de discussion et d'échanges sur les guerres
http://fr.groups.yahoo.com/group/genemil/

Histoire du service militaire, étude de l'académie de Rennes
http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/hist_geo/ResPeda/paix/servicemilitaire.htm

De-Cujus - Histoire de la conscription
http://www.de-cujus.com/gene_des/registre_mat.html


Asso 14-18 Recherche d’un parent ayant participé à la Grande Guerre ou comment trouver les registres matricules de vos ancêtres en 1914-1918
http://www.association14-18.org/references/genealogie/genealogie_contenu.htm

J-L Dron - Le tableau d'honneur de la Guerre 1914 - 1918 - portraits et noms de personnages ayant été "cités à l'ordre de l'armée, nommés ou promus dans l'ordre de la Légion d'honneur ou décorés de la médaille militaire".
http://perso.orange.fr/jean-luc.dron/th/THindex.htm

Archives du service historique de la marine - Elles se répartissent entre les cinq ports militaires (Cherbourg, Brest Lorient, Rochefort, Toulon) et l'échelon central de Vincennes
http://www.servicehistorique.marine.defense.gouv.fr

Plus de liens sur geneapass pour « Guerres & Militaires »
http://www.geneapass.org/guerres.php

Centre des Archives Contemporaines, Anciens Combattants, prisonniers de guerre :
60 rue des Francs-bourgeois
75003 Paris
http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/cac/fr/pr%E9sentation/fonds/Anciens%20combattants/CACancombatcatm.HTM


Guide élaboré par GénéaPass & Alain Barrault