Ou les petits papiers de France


===>Nouveau (Cliquez ici)<===

Faire sa généalogie

. Débuter en généalogie

. Blocages/Déblocages...

. Recherches mormons

. Internet & Généalogie

. Publier sa généalogie

. Les calendriers

. Les numérotations

. Abréviations & sigles

. Dénominations anciennes

. Actes : termes et expressions

. Organiser une cousinade


Archives

. Archives numérisées (AD)

. Conseils archives (AD)

. Caran (Archives Nationales)

. Actes notariés

. Maison/cadastre

. Militaires (Shat)

. Matricules militaires

. Archives scolaires


État civil & famille

. Formulaire demande

. Historique identité

. Naturalisations

. Enfant naturel

. Déclaration de grossesse

. Enfants abandonnés

. Livret de famille

. Mariage

. Sommations respectueuses

. Actes de Notoriété

. Empêchements/Dispenses

. Bans-Publication/Dispense

. Fulmination & Insinuation

. Divorce

. Liens de parenté

. Recensements & Élections

. Évènements/Décès en Mer


Géographie

. Cartes de Cassini

. Départements de l'empire


Régions/Traduction

. Recherches en Alsace

. Optants Alsace-Moselle

. Les «Malgré-nous»

. Calendrier Alsacien

. Trad. Allemand «Gothique»

. Latin & Généalogie

. Recherches Dom-Tom

. Affranchis. métissages


Étranger

. Allemand & Généalogie

. Recherches en Allemagne

. Recherches en Egypte

. Ellis Island émigration US

. Formulaires pour l'Italie


Religion

. Information protestants

. Baptême, Parrain, Marraine

. L'Ondoiement


Divers

. Quel logiciel choisir

. Dater une photo

. Compression de fichiers


Contact

. Courriers & Suggestions


Voir nos autres sites d'entraide
( Environ 1 million de visiteurs par an
consultent nos sites - Merci à eux ! )


©2003 France APPRILL & Serge BUSIAU
B Fichet depuis le 4 avril 2014
Déclaration CNIL no 1004871

Hébergement PhpNet 


Recherches en Alsace



L’Alsace est un cas particulier en ce qui concerne la tenue des registres, appartenant au Saint Empire germanique jusqu’à son rattachement à la France à l’issue de la guerre de trente ans (1618-1648) par le traité de Westphalie.


La province est divisée en de multiples seigneuries, villes de la décapole, nobles allemands possessionnés en Alsace, Mulhouse la Suissesse verra sa « réunion » à la France en 1798 seulement. (Histoire d’Alsace voir sur geneapass page 2 rubrique « Alsace »)


Le Nord Alsace dépendait de l’évêché de Spire/Speyer (Allemagne), l’Alsace bossue (vers Bitche) de celui de Metz, une grande partie du Haut-Rhin de l’évêché de Bâle, le sud de ce dépt de Besançon, et le reste sur les deux bords du Rhin de l ‘évêché de Strasbourg.


La réforme a eu pour conséquence de répandre largement le protestantisme. La population devait adopter la même religion que son seigneur et beaucoup étaient luthériens.


Ceci a entraîné schématiquement la création de deux sortes de registres avant la révolution et la naissance de l’état civil. Les registres catholiques qui ont continué à être écrit en latin vulgaire après le rattachement au royaume de Louis XIV.


Rappel : en France depuis l’édit de Villers Cotterets (1539) pris par François 1er les actes devaient être rédigés en français et non en latin.


Les registres luthériens eux, sont dressés en allemand (gothique). Avec la Révocation de l’Edit de Nantes en 1685 en France des réformés ou calvinistes français se sont établis en Alsace où divers courants religieux coexistaient (ex anabaptistes-mennonites…). Beaucoup de réformés sont passés en Allemagne.


Les dates des premiers registres sont différentes selon les lieux en général on les trouve plus ou moins à partir de 1600-1650, parfois pour les protestants dès le XVIème siècle.


Une ordonnance en 1685 de l’intendant d’Alsace (représentant Louis XIV) oblige prêtres et pasteurs à tenir des registres. Ce qui a permis d’unifier les pratiques.


Parfois on peut avoir la mauvaise surprise de ne plus trouver les registres qui ont été détruits au cours des guerres ou autre catastrophe.


Les ancêtres même modestes avaient recours couramment au notaire. Si les registres n’existent plus, les archives notariales pourront peut-être y pallier un peu. Par ex. les inventaires après décès donnent en général des infos sur la composition de la famille, les noms, prénoms et âges des enfants, celui de leurs éventuels conjoints, des tuteurs d’enfants mineurs appartenant à la parenté. L’acquisition de biens ou leur vente où peuvent figurer d’autres membres de la famille. Les problèmes sont l’absence d’index et celui de la langue allemande.


Langues employées dans les registres


Avant la Révolution, registres paroissiaux (BMS) :

Catholiques en latin vulgaire

Protestants en allemand gothique


Après la Révolution de 1789, création de l’état civil (EC) en 1793:

de 1793 -> ca 1810 écriture gothique et en allemand émaillé de dialecte

de ca 1810 -> 1871 en français

de 1871 -> 1918 en allemand écriture Suetterlin/gothique

de 1918 -> 1940 en français

de 1940 -> 1945 en allemand

depuis 1945 en français


L’allemand comme les dialectes alémaniques et franciques pose également un autre problème celui de la déformation des patronymes. Il faut également remarquer dans les registres une marque de féminisation donnée aux patronymes pour les femmes avec "erin" ou "in" à la fin du nom : ex: Kibler -> Kiblerin


Les noms étaient transcrits par rapport à ce que les gens disaient. Or en raison de ces accents les curés ou les officier d’état civil écrivaient ce qu’ils entendaient, c’est ainsi que partant d’un Mogi j’ai fini par trouver plus d’un siècle avant un Mangin en passant par des Mochine, Machimes et autres…ge et ch, Reitenbach peut être Reidenbach ou l'inverse (d et t). Sans parler des blagueurs à propos des pompiers qui sur une carte postale de 1900 sont écrits avec humour bompiers.


Certains patronymes français de gens venus du côté « vieille France » vers l’Alsace ont été germanisés, mes Diemunsch sont des Demange ayant pour origine Dominique, les même peuvent aussi se traduire en Sonntag


Au début de mes recherches j'avais observé avec surprise un généalogiste de longue date dans des archives en Alsace qui semblait réciter à mi-voix des litanies ;-) il faisait des tests phonétiques !


C’est assez compliqué et on peut légitimement stresser devant tant de difficultés et de modifications. Cependant les descendants des alsaciens et mosellans trouveront des bénévoles pratiquant l’entraide qui pourront leur traduire l’allemand gothique. (voir la fiche « aide Suetterlin » ou sur geneapass p 11 en 11.3), les remercier et être patient les encouragera à persévérer.


Les registres tant pour le Haut-Rhin que pour le Bas-Rhin sont microfilmés. Ceux-ci sont consultables aux archives départementales à Strasbourg (67) et au Centre départemental d’histoire des familles CDHF à Guebwiller (68), les localités possèdent en principe un exemplaire de leurs registres.


Il faut noter que les mentions marginales mises en oeuvre en France sur les actes d'état civil pour les premières en 1897 ne figurent sur les registres en Alsace seulement à partir de 1920.



Références utiles :

Il y avait une forte communauté juive en Alsace, ces pages web donnent des indications quant aux particularités de leurs registres :
http://www.genealoj.org/texte/page16.html
http://www.genami.org


Fédération généalogique de Haute Alsace. De nombreux liens. Listes éclair. Paléographie: écriture gothique/Suetterlin en Alsace. L'allemand et les dialectes
http://www.fgha.org/


CDHF - Centre départemental d'histoire des familles du Haut-Rhin - un remarquable outil pour les chercheurs
http://www.cdhf.net/fr/


CGA - Cercle généalogique d'Alsace, bulletin, service d’entraid...
http://www.alsace-genealogie.com/


Un des meilleurs sites pour l'Alsace, une somme d'infos remarquables
http://www.nithart.com/plansite.htm


Xavier Maillard - Les ressources et l'entraide dans la région de l'Alsace, notamment pour le déchiffrage/traduction d'actes en langue allemand
http://alsacegenweb.online.fr/


Georges Christmann (dit Jojo) traduit vos actes en allemand ancien "suetterlin"
http://www.geneafrance.org/rubrique.php?page=jojo


Le portail des ressources sur l’Alsace :
http://www.alsacegenea.org/


Les CDR des recensements de Wissembourg et de 108 communes alentours (Nord Alsace)et celui de la ville de Strasbourg.Sont consultables en ligne les bases de patronymes et en plus pour Wissembourg la liste des communes
http://site.voila.fr/census1836/




Guide élaboré par GénéaPass